Contenu

Loir-et-Cher - Dpt. 41

La pluralité et le charme des jardins du Loir-et-Cher constituent une richesse diversifiée qui permet au visiteur de traverser les époques et les modes.

Ce département doit son nom aux deux rivières du Loir et du Cher qui le traversent. Il a été formé au départ d'une portion d'anciennes provinces, la Touraine et l'Orléanais, provoquant un tiraillement identitaire, dû en partie à la réunion de paysages fortement contrastés.
La majestueuse vallée de la Loire sépare le département en deux parties à peux près égales, la Sologne du sud et le Perche au nord. A mi-chemin, la vallée du Loir y déploie un paysage bucolique avec ses coteaux, ses routes tranquilles, ses espaces boisés et sa campagne souriante, mettant en valeur les jardins paysagers. Les places fortes ont quitté leur rôle de forteresse et sont devenues d'agréables résidences de campagne. L'usage de la pierre de tuffeau, calcaire et friable, caractérise l'architecture locale.
Si le département se compose d'une mosaïque de territoires bien distincts, l'identité commune esr bien acceptée aujourd'hui et en fait la réalité du département.


Liste des inventaires des parcs et jardins réalisés par l'APJRC :
Jardin du Plessis Sasnières
Jardin du château du Moulin et Conservatoire de la fraise