Contenu

Le Paysage en région Centre-Val de Loire

L'APJRC explore le grand territoire pour mettre à découvert les paysages de la région.

"Prendre conscience qu'un paysage a une histoire, s'interroger sur son avenir et faire du paysage le socle d'un projet de territoire".

Tournée vers les parcs et jardins, l'APJRC a pour principale mission de préserver ce vert patrimoine et de participer à son développement et sa mise en valeur. Etudiés, protégés et valorisés, les parcs et jardins s'épanouissent dans un ensemble plus vaste (villes et villages, forêts, champs, espaces en bords de rivière, etc.) et s'inscrivent généralement dans un contexte naturel et culturel ponctuellement analysé. Consacrée au paysage, cette rubrique met à l'honneur cette autre richesse patrimoniale de la région Centre-Val de Loire.


Si l'on considère la notion des trois natures expliquée par John Dixon Hunt (théorie héritée de l'Antiquité et reprise dans les écrits et traités de l'art des jardins à la Renaissance), le jardin est une nature améliorée par le moyen de l'art, et donc de l'homme, équivalent à la troisième nature. La deuxième nature fait allusion au paysage agricole travaillé par l'être humain : champs, pépinières, canaux, etc. La première nature, considérée comme la nature brute, est composée de phénomènes naturels exempts de toute intervention : montagnes, fleuves, mer, déserts, glaciers. Au fil des siècles, les jardins ont eu tendance à se fondre dans le paysage, ce dernier étant invité dans la composition et pleinement intégré comme un cadre d'exception.
La principale différence entre jardin et paysage résulte de l'échelle. Intégrer le paysage instaure une réflexion sur la grande dimension, l’identité territoriale et le rapport entre infrastructures, patrimoine et paysage. Terme apparu récemment dans la littérature, « Le paysage désigne une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels ou humains et de leurs interrelations dynamiques. » (Article L. 350-1-A du code de l’environnement)








Gage de qualité pour les habitants, la région Centre-Val de Loire couvre 40 000 km2 et recèle de forêts ou gâtines, plaines céréalières ou vignobles, bocages vallonnés ou vallées de la Loire et ses grands affluents (Allier, Cher, Indre, Vienne)… Les plateaux cultivés, ouverts (Beauce), ou partiellement boisés (gâtines), entaillés au centre et au sud par la Loire et ses affluents, au nord par l’Eure et l’Essonne affluents de la Seine, alternent avec de grands massifs boisés (Forêt d’Orléans, Sologne) et des zones de bocage (Perche, Boischaut). Six grands types de paysages sont ainsi rencontrés : les plateaux ouverts (openfield), les plateaux cultivés et boisés (gâtines), les massifs boisés, les zones de bocage, les zones de relief et les vallées. 

Cet article présente non seulement les parcs et jardins à proximité des paysages d'exception, mais aussi les sites patrimoniaux protégés au titre des sites et monuments naturels, ainsi que les diverses promenades qu'il est possible de réaliser dans cet environnement (sélectionner les points d'intérêts dans votre recherche).