Contenu

Partenaires nationaux

L'APJRC travaille en étroite collaboration avec les différents organismes valorisant les parcs et jardins de France.



La Société Nationale d’Horticulture de France

Depuis plus de 180 ans, la Société Nationale d’Horticulture de France réunit des jardiniers amoureux de la nature et respectueux de l’environnement. Son objectif est de diffuser la culture et les savoir-faire en jardinage et en horticulture, valoriser l’art des jardins, œuvrer pour la protection du patrimoine végétal et favoriser le maintien de la biodiversité.
Un site d’informations :
- La loi de transition énergétique pour la croissance verte prévoit que les jardiniers amateurs ne pourront plus utiliser de pesticides chimiques à partir de 2019. Le projet Jardiner Autrement a pour objectif d’informer, sensibiliser et aider les 17 millions de jardiniers amateurs à s’y préparer pour jardiner sans pesticide.
- Hortalia, la bibliothèque de la SNHF. Dès sa fondation en 1827, la Société Nationale d’Horticulture de France crée une bibliothèque à destination de ses membres. Le fonds est dès sa constitution extrêmement riche et varié, composé de livres, manuscrits, machines, modèles, statues, tableaux, estampes, cartes et autres objets. Vous pouvez accéder aux catalogues des imprimés et à la bibliothèque numérique sur l’ensemble des collections


Société Nationale d’Horticulture de France
84 rue de Grenelle 75007 Paris
Tél. : 01 44 39 78 78
Email : info@snhf.org

Président d'honneur du SNHF : Mr Henri Delbard
Président du SNHF : Mr Dominique Douard



Collections labellisées CCVS (Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées)

Chaque année, de nombreuses espèces et variétés disparaissent de façon irréversible de notre patrimoine horticole et botanique. Le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées [CCVS], créé en 1989 à l'initiative de scientifiques et d'amateurs passionnés, s'est donné pour mission de rassembler tous ceux qui souhaitent oeuvre contre la disparition de cette richesse et de cette biodiversité. Le CCVS a établi une Charte des Collections et travaille avec des détenteurs, publics et privés, de collections végétales. La tâche première du CCVS est de recenser puis d'évaluer, en leur attribuant un label, les grandes collections végétales, à vocation botanique ou horticole.

Le CCVS dispose ainsi de deux niveaux de reconnaissance :
"Collection Nationale CCVS" attribué à une collection d'intérêt national, qui satisfait à des critères d'excellence.​
"Collection Agréée CCVS" attribué à une collection qui doit encore s'enrichir ou dont certains éléments, relatifs à son mode de culture, sa gestion ou sa perennité, sont encore insuffisants pour obtenir le label de "Collection Nationale CCVS".

Les coordonnées des collectionneurs labellisés CCVS sont disponibles dans l'Annuaire des Collections du CCVS, qui est édité tous les deux ans.

Le CCVS a, par ailleurs, entrepris un important travail d'informatisation des collections qui constituent son réseau. La constitution de cette banque de données de plus de 45000 taxons botaniques et horticoles, créée grâce à l'ensemble des plantes des différentes collections labellisées par le CCVS, permet d'assurer non seulement un inventaire très précis de ce vivier génétique inestimable, mais aussi d'identifier l'origine de ces plantes, d'en comprendre l'historique et de les enregistrer en respectant la nomenclature botanique en vigueur.

Le CCVS peut également intervenir pour faciliter la transmission de collections. Il contribue enfin à valoriser l'ensemble des collections adhérentes en diffusant à leur sujet une information scientifique, notamment auprès du grand public, et en organisant des voyages et des visites de collections.

Afin de mieux faire connaître ses idées et son action, le CCVS édite une revue trimestrielle HOMMES & PLANTES, qui mèle témoignages de collectionneurs ou de passionnés de plantes, articles scientifiques et reportages sur les végétaux dans leur biotope (in situ) ou en collections (ex situ), en France et à l'étranger.

Le Respect de la Nature
Le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées reconnaît :

  • la nécessité de protéger la nature en maintenant in situ la biodiversité
  • l'exigence d'intérêts réciproques et équitables des actions mises en oeuvre
  • le respect des réglementations nationales et internationales

Le CCVS condame sans restriction les prélèvements sauvages des plantes dans la nature.

La Pertinence des Collections 
Le CCVS défend la pertinence des collections végétales ex situ qui constituent sa raison d'être. Il s'appuie sur les postulats suivants :

  • les collections sont à la source de l'essentiel de la connaissance du monde végétal (herbiers, jardins botaniques, collections...)
  • les collections sont à la source de la richesse de la flore des jardins et des campagnes en Europe notamment
  • les collections peuvent être des conservatoires pour la sauvegarde de certaines espèces en danger
  • les collections permettent aux collectionneurs de trouver les plantes qu'ils recherchent, diminuant d'autant la pression de prélèvement de ces mêmes plantes dans la nature


Les Orientations du CCVS

Le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées considère que l'aspect essentiellement répressif de la réglementation est insuffisant. Il est favorable au développement d'autres mesures :

  • l'éducation et l'information (charte, code de bonne conduite, articles, conférences)
  • la sensibilisation des collectionneurs et du public à la destruction des biotopes et à la sauvegarde de la biodiversité
  • l'organisation de missions d'information et de voyages botaniques pour découvrir la réalité des problèmes
  • la mise en oeuvre officielle, et sous contrôle, de la multiplication des plantes en danger, pour leur diffusion dans les collections


En région Centre-Val de Loire

Cher (dpt.18) :
- Arboretum Adeline : collections de Tilia, Liquidambar, Ginkgo biloba (cultivars)
- Ville de Bourges : Pelargonium

Indre-et-Loire (dpt.37) :
- Château de La Bourdaisière : Lycopersicon esculentum (cultivars) (tomates)
- Château du Rivau : Roses parfumées

Loir-et-Cher (dpt.41) :
- Christian Houël : Passiflora et Aristolochiaceae

Loiret (dpt.45) :
- Parc Floral de La Source d'Orléans et commune de Saint-Cyr-en-Val (Domaine de Morchêne): Iris germanica
- Arboretum des Grandes Bruyères : Magnolia (taxons rustiques), Cornus, Quercus
- Jardins de la Javelière : Rosiers botaniques
- Jardin Arboretum d'Ilex : Ilex, Astilbe
- Domaine des Barres : Quercus, Acer
- Pépinières Travers : Clematis

Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées
84 rue de Grenelle 75007 Paris
T : 01 44 39 78 84 (permanence le mardi et le mercredi)
Email : ass-ccvs@wanadoo.fr
Blog d'actualités : http://ccvs-france.blogspot.com/
Mission Bougainville : http://surlestracesdebougainville.blogspot.com/

Présidente du CCVS : Mme Françoise Lenoble-Predine
Président du Comité des Collections : Dr Frédéric Pautz



Potagers de France

Un réseau de jardins nourriciers d’exception ouverts à la visite !
L’Association des jardins potagers et fruitiers de France a pour ambition de soutenir l'accès des publics aux richesses du potager, lieu historique de la production alimentaire. Depuis 2012, l'association anime le réseau « Potagers de France » qui fédère à ce jour plus d'une cinquantaine de jardins nourriciers d'exception dont la fréquentation atteint annuellement près de 700 000 visiteurs.

En région Centre-Val de Loire
Indre-et-Loire (dpt.37) :
- Château de Chenonceau
- Château de la Bourdaisière
- Château de Valmer
- Château de Villandry
- Château du Rivau

Loir-et-Cher (dpt.41) :
-Domaine Régional de Chaumont-sur-Loire 

Loiret (dpt.45) :
- Château de La Bussière

Potagers de France
Email : contact@potagers-de-france.com