Contenu

Environnement et jardins

La politique régionale en matière d’environnement et de développement durable s’articule autour de trois « pôles » pour les parcs et jardins : l’Agenda 21, la Trame Verte et Bleue et Ecopole.

 

L’Agenda 21 de la région Centre-Val de Loire

L’Agenda 21 est une démarche de développement durable menée par la région Centre - Val de Loire au travers d’un programme global d’actions transversales. Parmi les différentes actions engagées par la région Centre - Val de Loire, plusieurs peuvent concerner les parcs et jardins :
- La lutte contre le changement climatique
- La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources
- Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables
La région s’est fixée 4 objectifs de développement durable dont celui peut concerner les parcs et jardins :
- Un environnement préservé, un territoire attractif et équilibré.
« La Loire et ses affluents, les forêts et les espaces naturels de la région constituent un écrin remarquable et fragile, qui accueille un riche patrimoine architectural et historique. Il faut protéger et valoriser ses atouts pour attirer des habitants et leur offrir une grande qualité de vie et de services. »
L’Agenda 21 de la région Centre - Val de Loire comporte 10 thèmes d’actions prioritaires. Parmi ces thèmes, plusieurs peuvent être mis en rapport avec les parcs et jardins, d’un point de vue culturel, touristique ou environnemental.

- Favoriser les pratiques culturelles et la créativité : éduquer à la culture, contribuer à la création artistique, préserver et valoriser le patrimoine culturel régional.
Les pratiques culturelles et la créativité ont une place importante dans le projet de développement durable de la région = UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS

→ Soutien aux saisons culturelles
→ Dispositif « Aux Arts Lycéens »
→ Reconnaissance et valorisation du patrimoine
→ Lier création et patrimoine (Ex. Domaine de Chaumont-sur-Loire)
→ Préserver et valoriser le patrimoine culturel régional - L’intervention régionale contribue à de nombreuses actions de mise en valeur du patrimoine régional dont lesparcsetjardinsetsoutient activement l’Association des Parcs et Jardins en Région Centre

- Développer un territoire plus attractif et solidaire : proposer une offre culturelle, favoriser une offre touristique permettant de développer le séjour.

→ Soutien au développement de la vie associative
→ Développement d’une offre culturelle par un soutien et une valorisation du patrimoine
→ Valoriser l’image et l’identité de la région
- Structurer les filières économiques et anticiper les mutations : favoriser la mise en place de coopérations et de filières structurées dans le tourisme, soutenir le développement d’activités par les secteurs associatifs.

Vers un tourisme responsable

La Stratégie régionale de tourisme durable 2011-2015, en lien avec le schéma régional du développement durable s’est axée sur un positionnement Nature & Culture.
La filière Parcs et Jardins est une filière prioritaire qui s’articule avec ces objectifs tourisme-patrimoine-nature-culture-art de vivre. La dimension humaine devient prépondérante.

→ Soutenir l’innovation et la formation pour l’accroissement des compétences et la compétitivité, dans le respect du développement durable
→ Développer et structurer l’offre patrimoine culturel et tourisme de nature, avec la valorisation des produits et du paysage

- Préserver la biodiversité et les ressources naturelles, freiner le changement climatique : stopper la perte de la biodiversité, connaître et faire connaître la biodiversité et les ressources naturelles et mettre en valeur le patrimoine naturel et les paysages, informer et sensibiliser aux enjeux environnementaux.

→ Mise en place de l’Ecopole, création d’un observatoire régional du patrimoine naturel
→ Promouvoir l’éducation à l’environnement ; développer l’information, la sensibilisation, l’éducation et la formation aux enjeux environnementaux (Ecopole)
→ Développer une meilleure connaissance de la biodiversité régionale : Trame verte et bleue

- Une collectivité exemplaire : développer les écogestes, poursuivre la dématérialisation des documents, mieux faire connaître l’action de la région.

La Trame verte et bleue

La trame verte et bleue aspire à enrayer le déclin de la biodiversité et à la préserver. Il s’agit d’un outil d’aménagement du territoire qui vise « à (re)constituer un réseau écologique cohérent (…) pour permettre aux espèces animales et végétales de circuler, de s’alimenter, de se reproduire, de se reposer… », d’assurer leur survie. Autrement dit, il vise à « remettre de la nature » dans nos paysages et donc de remédier à leur fragmentation.

Comment ?
En identifiant les zones de vie (réservoirs) et des axes de passage d’animaux (corridors). Le résultat permet ensuite de restaurer la nature en vue de la concilier avec notre développement.

C’est l’une des mesures phares du Grenelle de l’Environnement. Le projet de loi Grenelle 2 confie aux régions en co-pilotage avec l’Etat, l’élaboration d’une stratégie régionale trame verte et bleue (SRCE) : identifier les grandes zones naturelles à préserver et les connexions à créer entre elles.
La région Centre - Val de Loire va mettre en place un SRCE – Schéma Régional de Cohérence Ecologique.
La réunion de lancement de l’élaboration du SRCE et d’installation du pré-comité régional TVB a eu lieu le 7 Décembre 2010.
Il s’agit de concevoir un développement urbain responsable face à la nature. Pour cela, il faut :
- Connaître l’environnement local et son état
- Elaborer une trame verte et bleue de l’espace régional
- Prendre des mesures pour assurer une occupation du sol respectueuse de l’environnement

Une première cartographie de la trame verte et bleue a été réalisée en région Centre - Val de Loire :

La trame verte et bleue remet en question l’opposition nature/ville. Elle remet aussi en cause l’équation « espaces vides = espaces verts ».
Concrètement : par exemples, en restaurant la nature en ville, en replantant des haies, en installant des bandes enherbées le long des rivières...

Les objectifs sont de :
- Réduire la fragmentation et la vulnérabilité des espaces naturels
- Identifier les espaces importants et les relier par des corridors écologiques
- Rétablir la fonctionnalité écologique
- Atteindre ou conserver le bon état écologique des eaux de surface
- Améliorer la qualité et la diversité des paysages

En ce qui concerne les parcs et jardins, cela peut être par :
- Une ouverture dans les clôtures pour laisser passer la petite faune.
- La conservation des vieux arbres creux dans le jardin car ils abritent de nombreuses espèces.
Cela passe surtout par la formation et la sensibilité des propriétaires-jardiniers.
L’APJRC développe depuis 2005 des formations axées vers un nouveau jardinage : entretien naturel des jardins ; meilleure connaissance de la nature des sols ; diagnostic du patrimoine arboré ; bonnes techniques de plantation ; sélection des bons végétaux aux bons endroits ; aménagements durables de vivaces et graminées ; moyens de lutte biologiques….
 







L'Ecopole

La région Centre-Val de Loire mène une politique volontariste en matière d’Education à l’environnement et au développement durable. C’est pourquoi l’Ecopole a été créé. C’est un outil d’information et de sensibilisation.
Il s’agit d’un établissement public régional matérialisant le partenariat entre les acteurs associatifs de la protection de l’environnement et le Conseil Régional du Centre - Val de Loire.
L’Ecopole coordonne les actions menées par les associations de terrain, accompagne les porteurs de projets, met en place des actions de conseil et de formation, des actions de promotion et de sensibilisation, des événementiels.

La région Centre - Val de Loire est partenaire dans ce cadre de 4 associations :
- Le Graine Centre www.grainecentre.org
- Le Conservatoire du Patrimoine Naturel Régional du Centre www.cen-centre.org
- La Fédération Nationale des Conservatoires d’Espaces Naturels www.enf-conservatoires.org
- France Nature Environnement [FNE] Centre-Val de Loire www.fne.asso.fr
Les organismes proposant des animations d’éducation à l’environnement sont reconnus par la convention cadre pour l’Education à l’environnement en Région Centre-Val de Loire, établie en mai 2006. 
Les 5 objectifs des signataires :
- Favoriser les projets éducatifs
- Développer les formations
- Optimiser l’utilisation d’outils pédagogiques
- Développer la fonction de conseil technique
- Diffuser l’information
Il y a 22 structures signataires.

L’Ecopole présente sur son site internet un pôle ressources pour les projets éducatifs environnementaux, les formations proposées aux éducateurs à l’environnement organisées par le Graine Centre ainsi que la Carte verte du développement durable (mise en place par l’association Nature Centre).

La Carte verte peut concerner les parcs et jardins de la région. Cette carte, à ce jour uniquement mise en œuvre pour la Gâtine tourangelle, permet de connaître les initiatives vertes. On y trouve des informations sur la consommation et la vie quotidienne, la sensibilisation à l’environnement et le tourisme vert. On y trouve notamment les Arbres Remarquables, des parcs et jardins tels que l’Arboretum de la Petite Loiterie.
ecopole-regioncentre.fr/ma-carte-verte-en-touraine

Enfin, et cela concerne particulièrement les parcs et jardins, l’Ecopole travaille sur un objectif Zéro pesticides. Cela fait référence au plan Ecophyto 2018 visant à diviser par deux l’utilisation de pesticides dans les zones non-agricoles d’ici à 2018 (Grenelle de l’Environnement 2007).

Le programme est mis en place par l’association Nature Centre. Plusieurs liens sont possibles depuis le site internet de l’APJRC, destinés aux jardiniers :
→ Pesticides et environnement
→ Pesticides et santé
→ Pesticides et biodiversité
→ Les techniques alternatives
→ Particuliers, agissez !
→ Des Herbes folles dans mon jardin
→ Pas de pesticide dans mon potager
→ Ma maison sans poison

Un observatoire régional de la biodiversité est mis en place, comme indiqué dans le tableau de bord de Graine Centre.
Pourquoi un observatoire de la biodiversité en région Centre - Val de Loire ?
Pour élaborer un programme d’actions efficient de sauvegarde et de valorisation du patrimoine naturel de la région. Une instance de validation scientifique, le CSRPN (Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel), est mise en place. L’observatoire régional de la biodiversité est destiné à devenir un outil d’aide à la décision au service des politiques territoriales. Il centralise la connaissance naturaliste et favorise la diffusion des connaissances sur l’état de la biodiversité de la région. L’Ecopole a créé en son sein le comité de pilotage pour affiner la préfiguration de l’observatoire.
Cf. Newsletter de Nature Centre


Et aussi :

Le Guide des Animations Natures : Plusieurs jardins adhérents à l’APJRC sont présentés dans ce guide : ARBOFOLIA ; Parc Floral de La Source ; Arboretum de la Petite Loiterie. Ces jardins proposent des animations spécifiquement tournées vers la nature, l’environnement ou le développement durable.
Le Mois des Parcs : animations dans les Parcs Naturels Régionaux. Cela peut concerner les jardins qui se situent dans l’un des trois parcs naturels régionaux de la région Centre - Val de Loire, à savoir Loire Anjou Touraine, Perche, Brenne.



Autres initiatives 

Noé Conservation 

« A force de regarder les étoiles, les hommes ont oublié que leurs pieds étaient posés sur le sol ». Le site de Noé Conservation pour sauvegarder la biodiversité présente « mes 10 engagements pour le jardin » : 1- je laisse un coin de jardin en friche, 2- je mets en place une prairie naturelle fleurie, 3- j'aménage des habitats pour la faune locale, 4- je réduis ma consommation d’eau, 5- je fais un compost, 6- je limite l'éclairage de nuit, 7- je favorise les plantes locales, 8- j'améliore mon sol avec des méthodes naturelles, 9- je protège mon jardin en respectant l'environnement, 10- je deviens porte-parole de la biodiversité. 

Parmi leurs différents programmes, on retrouve les observatoires de la biodiversité des jardins, en partenariat avec le Muséum National d’Histoire Naturelle (papillons, escargots). L’association a mis en place le programme les Jardins de Noé : ce sont des jardins que leur propriétaire a décidé de dédier à la biodiversité. Le site internet indique comment jardiner responsable.

Jardiner autrement

                                                         

Le site www.jardiner-autrement.fr présente ce qu’est le jardinage responsable – comprendre l’écosystème de son jardin, respecter les équilibres et la biodiversité, l’abus de pesticides est dangereux.
Quels sont les quatre principes du jardinage raisonné ? Faire connaissance avec l’environnement de son jardin, adapter ses pratiques de jardinage aux caractéristiques de son jardin
o Prévenir plutôt que guérir
o Accepter de redonner des droits à la nature

  • Guide des bonnes pratiques

Le Guide des bonnes pratiques pour le respect de l’environnement dans les pratiques de jardinage – par le Ministère wallon de l’Environnement

Graine Centre

                                                            

Graine Centre présente sur son site internet un dossier entièrement consacré au jardin. Le jardin est un support d’excellence en matière d’éducation à l’environnement. Le jardin est pédagogique.
Une interview de Gilles Clément est mise en ligne. Il y dit que le jardin protège la vie, c’est un lieu de refuge. Le jardin planétaire : la planète est vue comme un jardin avec la capacité du monde vivant en particulier les chlorophylliens, à libérer de l’oxygène… dont les humains profitent. Le Graine Centre propose des formations à l’attention des éducateurs à l’environnement, ce sont ces formations qui sont proposées sur le site de l’Ecopole. Graine Centre est également un centre de ressources, ressources que l’on retrouve sur le site de l’Ecopole.

En savoir plus : www.grainecentre.org

Jardinons à l'école 

                                                          

Le site du dispositif Jardinons à l’école (GNIS) présente quant à lui des animations scolaires autour du monde du jardin et notamment des animations spécifiques au thème « jardin et développement durable ». La création et le suivi d’un jardin pédagogique incitent à la découverte et à l’expérimentation, les visées sont écologiques, les méthodes scientifiques et ludiques et les apprentissages très variés et transdisciplinaires... Une belle occasion, en montant un projet de classe ou d'école, de valoriser les réalisations des enfants, de stimuler leur créativité et de favoriser l'émulation collective !

En savoir plus : www.jardinons-alecole.org