Contenu

Biodiversité et pratiques environnementales

La biodiversité désigne l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie ainsi que toutes les relations et interactions qui peuvent y exister.

La biodiversité recouvre l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie (plantes, animaux, champignons, bactéries, etc.) ainsi que toutes les relations et interactions qui existent, d’une part, entre les organismes vivants eux-mêmes, d’autre part, entre ces organismes et leurs milieux de vie.
La notion même de biodiversité comprend trois niveaux interdépendants :

  • la diversité des milieux de vie à toutes les échelles : des océans, prairies, forêts… au contenu des cellules (pensons aux parasites qui peuvent y vivre) en passant par la mare au fond de son jardin ou les espaces végétalisés en ville ;
  • la diversité des espèces (y compris l’espèce humaine) qui vivent dans ces milieux, qui sont en relation les unes avec les autres (prédation, coopération…) et avec leurs milieux de vie ;
  • la diversité des individus au sein de chaque espèce.
     

En 2015, les Français exprimaient de manière accrue une préoccupation à l’égard de la qualité de leur environnement, tant sur le plan global que local. À l’instar de la lutte contre le changement climatique, l’amélioration de la qualité de vie est devenue l’un des principaux enjeux environnementaux pour l’opinion publique*. 
*Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, article paru en avril 2016